TROPISMES

Nouvelle Création

Tropismes

le 16 mai 2019 • Théâtre de Nîmes

Nouvelle création d’Olivier Dubois, Tropismes constitue le troisième volet du projet mené par le chorégraphe autour de La divine comédie. Portée par l’élan d’un irrépressible désir de vie, la pièce se déploie comme un ballroom durant deux heures avec une intensité constante et produit une véritable électrisation de l’espace. Mobilisés à l’extrême, les huit interprètes – quatre femmes et quatre hommes – forment une vibrante constellation organique en quête d’un possible soleil pour échapper à l’obscurité de la nuit.

Pour sortir au jour

En tournée

Pour sortir au jour

le 26 et 27 juin • Teatro di Roma • Italie

Douze ans après avoir signé sa première chorégraphie, Olivier Dubois livre un solo intime qui explore les recoins de la mémoire du corps et sa capacité à nous raconter une histoire de l’art.

Pour ce nouveau spectacle, il se présente seul sur le plateau. Sans artifice ni plan de repli, le chorégraphe et danseur se prête avec humour à un jeu qui pourrait tour à tour prendre la forme d’un tribunal ou d’un peep-show, voire d’une dissection.

Soumis à un processus aléatoire mené par le public et dont il a lui-même fixé les règles, Olivier Dubois rend visite à quelques-uns des soixante spectacles auxquels il a pris part depuis le début de sa carrière. Inspiré par le Livre des Morts de l’Égypte ancienne, il embarque dans une traversée de fragments de danse pour mieux fouiller l’artiste, chercher dans le corps de l’interprète ce qui fait chef-d’œuvre et lire dans ses entrailles une possible destinée.
Un spectacle comme une renaissance.

LE CORPS AIMANT

Performance

Le corps aimant

30 mars • MUCEM • Marseille
En partenariat avec Sciences Po Aix Master 1 Politiques culturelles et mécénat

Performance participative conduite par des interprètes de la Compagnie dans différents espaces du musée. Une performance dansée, un envahissement poétique de l’espace urbain par la puissance sourde des corps enlacés. Se regarder, s’approcher, s’embrasser, s’étreindre, se porter, se saisir puis se quitter… DANSER !
Les participants interviendront de manière aléatoire en duo dans l’espace du Mucem, avant de se rassembler au sein d’un grand slow qui sera dansé toutes les heures, transformant le musée en immense piste de danse.